Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PERFORM 2020, TOUS CONCERNES !!

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Depuis plusieurs jours, un énorme battage médiatique est orchestré contre la grève des PNT. A. De Juniac, multiplie les interventions télévisées et radiophoniques pour conspuer cette grève. Certains syndicats signataires du plan Transform 2015, qui ont vendu une grande partie de nos acquis sociaux à la direction, traitent les PNT d'irresponsables, les accusant de vouloir couler la boite.

Jamais le PDG n'a expliqué à la télévision pourquoi LUI ET SON STAFF sont prêt à faire perdre 20 millions € par jour à la compagnie pour empêcher les futurs pilotes de Transavia d'avoir le même statut que les pilotes AF ? (en 10 jours de grève les sommes perdues couvrent largement de quoi financer les demandes des pilotes pendant plusieurs décennies).
Jamais les syndicats signataires de Transform, ne vous expliqueront pourquoi la direction refuse d'appliquer la clause de « retour à bonne fortune » des accords pourris de Transform 2015 alors qu'elle va investir 1 MILLIARD d'€ dans Transavia.
L'argument principal des dirigeants est que Transavia sera bien plus rentable que le
CourtCourrier/MoyenCourrier Air France. Loin des annonces alarmantes d'AF/KLM concernant la santé financière de l'activité CC/MC, aujourd'hui les chiffres donnés par la direction dans son Document de Référence AF/KLM 2013 nous montrent une réalité totalement opposée. Le tableau cidessous nous donne la recette par passager et par kilomètre transporté. 

                                                COURT & MOYEN                  LONG COURRIER AF                  TRANSAVIA 
                                               COURRIER AF

 

 Recette par passager            14 CENTIMES                         7 CENTIMES                              5,3 CENTIMES                    

kilomètre transporté 2013

 

Cette filiale à bas coût a toujours été déficitaire depuis de nombreuses années malgré un coefficient d'occupation très important (90%).
Ce que De Juniac ne vous dit pas, c'est que la double stratégie du plan Perform 2020 est surtout d'imposer un nouveau standard « low cost » en terme de rémunération et d’externaliser une partie de l’activité d’Air France vers des filiales ou de la sous-traitance.
La meilleure preuve en est qu’Air France a prévu de se séparer de 28 avions. L’intérêt pour lui de développer Transavia France et Transavia Europe est évidemment de faire des contrats de travail « low cost » pour les navigants et par la suite pour l'ensemble des personnels concernés. Pour Transavia Europe : un dumping social Européen en terme de salaires et de contrat de travail (non soumis au droit français) et évasion fiscale. Pour Transavia France : rémunération au rabais et peu d'avantages sociaux. 

 

Concernant le transfert d'activité, tous les secteurs de l'entreprise seront impactés. Car, évidemment qui dit passage de fréquences ou de créneaux à Transavia, dit perte de l’assistance au sol Air France et perte de la maintenance.

Ce n’est pas cette grève qui menace nos emplois c’est Perform 2020 !
Que vont devenir tous ces salariés dont l’activité

aura été transférée à Transavia ?
Qui assurera la maintenance ?

Le passage ? L'assistance sol ?
Autant de services sous-traités, autant d'emplois Air France détruits !

 

Quand au développement de Transavia, la direction a des projets bien plus alarmants que ce qu'elle n'ose dire aux salariés. En effet dans sa communication interne faite aux investisseurs (Perform 2020 Investor day du 11 septembre 2014 page 37) elle se fixe clairement comme objectif de transférer l’activité :
DEVELOP SUBCONTRACTING
Et on peut y constater a quel point la compagnie low-cost vient dévorer la structure CC/MC d'AF/KLM (cf page 74 du même document). Les pilotes ont bien compris les dangers de ce plan pour leurs statuts et ont été les premiers à dégainer contre la
direction. Si on peut regretter le corporatisme de leur mouvement, le personnel au sol est lui aussi en danger face à Perform 2020 et doit, lui aussi, imposer un rapport de
force avec la direction ! Transform 2015, qui a créé des sous-effectifs partout, nous a montré à quel point l’emploi est le dernier des soucis de la direction.
 

Les pilotes refusent un contrat de travail « low cost », les
personnels au sol doivent-ils l'accepter ? Non !!

Allez vous encore attendre, avant de réagir, que la direction baisse vos salaires,
confisque vos derniers acquis, dégrade vos conditions de travail
ou externalise votre emploi ?
Trop d'attentisme (et des syndicats serviles) ont conduit à la mise en place du Plan Transform 2015 sans réelle opposition. On constate maintenant que ce plan a été mauvais pour les salariés et pour l’entreprise.
Sud Aérien a toujours été opposé au démantèlement de nos acquis sociaux et a toujours été leader dans les combats pour la défense des salariés. Et encore une fois il va falloir se battre contre ce plan.
Le moment est propice pour le personnel au sol d'exiger lui aussi des garanties en terme d'emploi, de statut et de conditions de travail. La négociation de sortie de crise ne peut se faire qu’avec les représentants de tous les salariés. Ne nous trompons pas de cible, la direction est forte lorsque nous sommes divisés. Unis nous pouvons exiger l’arrêt des externalisations planifiées.


- EXIGEONS IMMEDIATEMENT : L’ARRET DES PROJETS DE TRANSFERT A
TRANSAVIA FRANCE OU EUROPE DES VOLS AIR FRANCE
- L’ARRET DES SUPPRESSIONS DE POSTES ET DES EXTERNALISATIONS DE
SERVICE
- L’ARRET DES HORAIRES D’ANNUALISATION (AU COMMERCIAL, A
L’EXPLOITATION, ETC …)
- L’ARRET DES ABANDONS ET DES SOUS-TRAITANCES D’ACTIVITES
( EXPLOITATION, INDUSTRIEL, COMMERCIAL, INFORMATIQUE, etc …).
- LE RATTRAPAGE DES PERTES DE SALAIRES ET UNE PRIME IMMEDIATE DE
2000 EUROS POUR TOUS

Et lorsque la compagnie veut faire un chèque d'1 Milliard € pour démanteler les emplois Air France, elle a largement assez pour nous restituer l'intégralité de nos acquis confisqués par Transform 2015. 

Commenter cet article