Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CCE 03 Novembre 2016 Présentation « Trust Together »

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

CCE 03 Novembre 2016  Présentation « Trust Together »

Le nouveau PDG du Groupe AF/KLM, Mr Janaillac est venu présenter son projet Trust Together, accompagné du nouveau DG d’Air France Franck Terner

Déclaration Sud Aérien :

Mr JANAILLAC,

Vous arrivez dans une entreprise ou les salariés sont meurtris par les différents plans de destruction d’emplois. En 7 ans, 13 500 emplois ont été supprimés à Air France, entrainant des sous-effectifs structurels et une augmentation de la pénibilité.

La casse sociale s’est accentuée avec les plans Transform et Perform, entrainant perte de pouvoir d'achat, augmentation du temps de travail et de la pénibilité.

Aujourd’hui, vous venez présenter votre plan « Trust Together » à l’ensemble du Personnel pour leur faire accepter une nouvelle filiale.Or nous avons besoin d’une réunification du groupe Air France contre l’éparpillement actuel. (HOP, Transavia, vente Servair,…)L’ensemble des salariés attendent, eux, une reconquête industrielle porteuse d’emplois Air France et d’augmentations de salaires.

Sud Aérien revendique un projet d’entreprise en adéquation avec un progrès social.

Le contexte social reste tendu mais il risque de s’aggraver en 2017 avec une menace sur les activités du CCE, et la responsabilité de la direction d’Air France est tout autant engagée dans ce dossier que celle de l’ensemble des organisations syndicales. »

JM Janaillac : « Notre passé est une force et une fierté …cependant le statut quo n’est pas une option. Il faut répondre à une concurrence et saisir des opportunités. Le marché aérien croit de +5-6% par an. Notre ambition de croissance sera de +2%/an pour le long courrier AF, cela représente une dizaine d’avion LC en plus…

Nous avons donc besoin d’investir sur la flotte. Il faut cependant compenser le retard d’investissement des dernières années en le finançant nous-même avec notre trésorerie. Pour ce faire, nous avons besoin d’améliorer la rentabilité de nos entités et travailler sur nos coûts. Des efforts sont à faire dans un contexte de crise de confiance et de cohésion au sein d’AF.

Notre compétitivité doit s’améliorer, et doit s’accompagner d’ une meilleure maitrise de nos coûts salariaux. !!

  Concrètement :

  • 18M€d’investissements pour changer les uniformes
  •  Augmenter la durée d’utilisation des avions AF
  •  Baisse de nombres d’avions AF en leasing (location opérationnelle)
  • Reconstruire les plages du HUB (projet Perf’Ops)
  •  Création d’une filiale « Low-Cost » Long Courrier

Pour le Long Courrier : Objectif de croissance de +2-3%/an.

Approfondir les alliances avec Delta, Jet Airways, Kenya Airways, Air Cote d’Ivoire, GOL, …

Accroître les revenus auxiliaires et améliorer la productivité des personnels navigants.

Création d’une nouvelle compagnie aérienne LC (projet « BOOST ») qui prendra 10 % de l’activité Long Courrier avec 10 nouveaux avions. JM Janaillac : « C’est un laboratoire d’innovations avec des process sol nouveaux, un développement du digital,…»

Cette nouvelle filiale sera complémentaire au groupe Air France. Avec des PNT Air France (règles de rémunération AF), des PNC recrutés en extérieur (mais a des conditions sociales dégradées) et un personnel au Sol Air France (Piste + Passage).

Tout mouvement de salariés entre ces deux entités se fera sur la base de volontariat.

La mise en place s’effectuerait pour l’hiver 2017. Avec un objectif de 20% de l’activité LC en 2020.

Sa flotte sera composée d’Airbus, entretenue par AF Industries.

Sur le probléme de Prod’Balance entre AF et KLM (transfert insidieux de passagers d’AF vers KLM)

Une réunion sur le sujet aura lieu dans les prochaines semaines afin d’engager de nouvelles négociations pour de nouveaux accords.

Transavia.

L’ouverture de nouvelles bases en Europe n’est plus une priorité.

Point à Point/ Provinces:

JM Janaillac : « Accord de cadrage signé par des organisations syndicales pour reformer et lisser les coût des escales. Des efforts seront à fournir pour faire baisser les coûts sur certaines escales. Il faut se recentrer sur Transavia et HOP »

Maintenance

JM Janaillac : « Maintenir notre position de leader, on continue d’investir pour rester le 2ieme mondial. Il faut préparer l’avenir…Le modèle Lufthansa Technics est intéressant. Il faut étudier pour voir si ce type de modèle peut s’établir à Air France. »

CARGO

750M€de contribution aux soutes de l’activité Passage. C’est un atout à préserver.

POUR SUD AERIEN, la création de cette nouvelle filiale Low-Cost Long Courrier rentrera en concurrence directe avec l’entité LC Air France.

Pas de plan d’embauche Air France pour accompagner cette croissance !

Pas de revue ni d’augmentation salariale ! Mais un projet de filialisation de lignes LC actuellement effectuées par AF.

Ce projet passe à côté de son personnel qui attendait un plan ambitieux en adéquation avec un réel progrès social !

Concernant la maintenance, les craintes d’un modèle de type Lufthansa pèse sur cette entité. Rien de rassurant dans les déclarations du PDG aujourd’hui. Quel avenir pour son personnel ?

Il est hors de question de laisser la direction mener ce projet ! Nous avons un outil industriel puissant et rentable. La déstabilisation qu’entrainerait une filialisation de ses activités ne peut que nuire à cette entité et à son personnel. La mobilisation des salariés devra être à la hauteur de l’attaque portée !

Concernant les PNC, la direction fragilise leur statut en instaurant maintenant des conditions sociales dégradées sur les lignes Long-Courriers. Le Dumping social au sein du Groupe Air France progresse et instaure une hiérarchie de statuts entre salariés du même Groupe, alors même que le nouveau PDG cherche de la « cohésion » dans l’entreprise.

POUR RESUMER, TRUST TOGETHER = PROJETS DE FILIALISATIONS

Commenter cet article