Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ABROGATION DU BADGE: AIR FRANCE RESILIE LE CONTRAT DE TRAVAIL!

Publié le par sud aérien roissy escale

Question posée par notre organisation syndicale lors de la réunion plénière des délégués du personnel de l’établissement n°10 du 19 novembre 2006 et réponse sans ambiguïté de la part de l’employeur :  

Sud Aérien :

Quelle est la position de la direction concernant les reclassements des salariés Air France dont le renouvellement du badge DGAC reste bloqué temporairement ou définitivement alors que des postes ne nécessitant pas de port de badges sont disponibles pour un reclassement au sein de la compagnie ? 

Air France :

"La direction du Hub a obtenu des autorités que le délai de dépôt de demande de renouvellement des badges soit à titre exceptionnel porté à trois mois au lieu de deux, afin de prendre en compte les délais éventuels générés par une décision d’enquête complémentaire. 

Si malgré cela, les autorités décidaient l’abrogation du badge, la direction du Hub accorde un délai de deux mois à dater de la réception de la notification d’abrogation pour permettre au salarié d’exercer un recours. 

Pendant cette période, celui-ci est placé en absence autorisée (congés, CHS) et si le salarié le souhaite, en absence autorisée sans solde. 

Passé ce délai, et en l’absence d’évolution de la situation, la résiliation du contrat de travail du salarié sera prononcée." 

Une injustice flagrante de la part de nos dirigeants se dissimulant derrière les autorités et ainsi, évitant tout reclassement possible pour le salarié concerné.  

 

C’est ainsi qu’au sein de la compagnie, deux agents ayant à faire aux autorités que sont la police, la justice ou encore le fisc (divorce, plainte, impôts..) eh bien l’un continuera d’exercer son travail sans être inquieté et son emploi sera maintenu, alors que son collègue travaillant en zone contrôlée, se verra être suspendu en raison d’une enquête complémentaire pouvant aller jusqu’à l’abrogation du badge. 

 

LE SALARIE EN CDI SOUMIS AU PORT DU BADGE OBLIGATOIRE, RISQUE SON EMPLOI A TOUT MOMENT ET DEVIENT UN SALARIE EN SURSIS!! 

DEVANT CETTE INJUSTICE, RESTONS SOLIDAIRES ET COMBATIFS!

Voir les commentaires

PW:LA PEUR AU VENTRE POUR PAS UN ROND!

Publié le par sud aérien roissy escale

jusqu’à quand?

Jusqu’à quand accepterons-nous la mise en danger de notre vie en raison d’un accès tortueux et périlleux au parking pw ?

Dangerosité des lieux en raison d’une circulation dense, des engins de travaux publics, des camions ou encore d’une route sale au quotidien !

jusqu’à quand?

Jusqu’à quand tolèrerons-nous de récupérer nos véhicules maculés de poussière l’été et de boue l’hiver ? 

Participerions-nous au « camel trophy » à l’insu de notre plein gré ?

jusqu’à quand ?

Jusqu’à quand allons-nous supporter de faire et refaire des passages gratuits devant notre lieu de travail, de faire davantage de kilomètres, et cerise sur le cagot, d’accepter sans broncher de ce faire remonter les bretelles par la hiérarchie nous signifiant une arrivée tardive et ignorant les conditions exécrables dans lesquelles nous devons arriver au boulot, si possible, en un seul morceau, occultant la tolérance de 15’  accordée par la direction.

hiérarchie, faut-il le rappeler, garée au contact !

Evidemment, lorsque l’on arrive à l’abri et au chaud, à quelques secondes de son lieu de travail, en limitant le risque d’accident sans avoir à se lever une demi-heure plus tôt en prise de service (gratis pour le patron) et, en fin de service, récupérer son véhicule propre en quelques instants alors, que des collègues sont encore à attendre une hypothétique navette dans le froid en perdant une demi-heure (soit, une heure par jour à tes frais), la hiérarchie, loin de la réalité quotidienne des agents qu’elle encadre, ne peut comprendre cet état de fait !  

 

Alors, à qui veut bien l’entendre, nous disons:

                  y en a marre, raz le pompon, plein les bottes !  

Cette situation ne peut plus durer ! 

Stop aux pressions de la hiérarchie n’hésitant pas à mettre en ANA les agents retardataires pour 5 minutes!

Stop aux comportements fallacieux d’une hiérarchie ! n’hésitant pas lors des EAED à rappeler les retards au cours de l’année, sanctionnant le salarié par une notation médiocre. 

c’est pourquoi nous revendiquons au nom de l’égalité: 

un traitement identique à nos collègues pn, cadres et maîtrises.  

 

alors patron, commande au père noël un peu de bon sens, de l’égalité, de la compréhension et n’oublie pas nos petits salaires!

 

   

Voir les commentaires

1 2 3 > >>