Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ETE 2007: LES JEUX SONT FAITS RIEN NE VA PLUS!

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Suite aux mouvements de grève des 6,7 et 8 juillet 2007, la direction a reçu les syndicats et a fait part de ses quelques propositions que nous qualifierons pour notre syndicat SUD AERIEN d’insuffisantes et loin des revendications des salariés.

 la direction propose: 

effectifs: 

L’intégration d’une infime partie des CDD en CDI ainsi que quelques passages de temps partiels à temps pleins. 

Cette intégration annoncée par la direction ne correspond pas à l’activité croissante au sein du HUB. Pour cela, il suffit d’observer le nombre d’intérimaires en constante augmentation sur l’escale de Roissy.

Nous proposons le remplacement de la MOE par des embauches en CDI et à 100%.

intérimaires:

La direction envisage un pré-test d’anglais afin d’en évaluer leur niveau ainsi que des CDP (Contrat de Professionnalisation

SUD AERIEN suggère un simple entretien suivi d’un CDI ceci étant justifié par leur présence quotidienne.

parking pegase:

8 jours sans formulaire +1 mois au PH  pour les vacances+ 3ième  navette + 1 vigile de plus à la gare RER.

Nous avons revendiqué le paiement de l’heure perdue chaque jour par les agents en raison de l’éloignement des parkings.

La direction vous vous en doutez n’y est pas favorable!

grilles horaires:

La direction  souhaiterait  «forfaitiser» les horaires!

SUD AERIEN s’y oppose et propose que les grilles horaires soient plus rémunératrices en intégrant l’heure de nuit à compter de 21h00.

Par ailleurs, nous avons fait part de notre désaccord sur les procédés « boutiquiers » consentis par la direction consistant à attribuer un pseudo avantage temporaire qui ne fait qu’accentuer les disparités.

salaire:

Nous revendiquons la réouverture des négociations salariales et dénonçons l’accord 2006/2007 que nous n’avons pas signé en raison de la faible augmentation du salaire de base (+2,4% global).

Bien que les primes ne soient pas notre cheval de bataille, depuis 3 ans maintenant, nous revendiquons une prime d’été de 500

euros en raison des programmes été successifs extrêmement soutenus où le salarié encaisse.

Devant un tel engagement un juste retour s’impose!

DES MESURETTES!

La direction n’est pas convaincante et ses propositions (voir ci- dessus) sont largement insuffisantes. Les « mesurettes » estivales sont toujours mises en pratique pour tenter de calmer les esprits mais cela ne permet pas de toucher le fond des problèmes que rencontrent quotidiennement les collègues.

Ce qui fait que chaque année ils ressurgissent malgré «l’accord sur l’amélioration des conditions de travail et suivi des projets infrastructures hub cdg» signée par une majorité de syndicats y compris pour l’année 2007.

Le Directeur du hub propose une journée de CHS à prendre avant fin août.

monsieur est trop bon !!

SOUVENEZ-VOUS:

Certains syndicats (cgt, cfdt, fo, cftc, cgc, unsa…) ont prétendu que des avancées sociales avaient été obtenues et ont signé la convention d’entreprise applicable depuis le 06 mai 2006.

Et si celle-ci avait été mieux négociée, à ce jour nous aurions :

LE PAIEMENT DE L'HEURE DE NUIT A COMPTER DE 21HEURES

LE BAREME D'ANCIENNETE DE LA CCNTA PLUS RAPIDE EN DEBUT DE CARRIERE

LES JOURS DE CARENCES 3X3 JOURS A PARTIR DE 5 ANS D'ANCIENNETE

LA PRIME REPAS EX-AIR INTER

LES IKV PN/PS

LES BILLETS RN...

LA DIRECTION DOIT COMPENSER PAR UNE AUGMENTATION CONSEQUENTE DU SALAIRE DE BASE SEUL BASE SOLIDE ET PERENNE POUR LES SALARIES.

RENFORCER LE SALAIRE DE BASE C'EST GARANTIR SON POUVOIR D'ACHAT!

Voir les commentaires

TRAVAILLER POUR VIVRE OU VIVRE POUR TRAVAILLER: LES GAINS DE PRODUCTIVITES DOIVENT SERVIR LE MIEUX DISANT SOCIAL.

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

La grève engagée par les salariés, soutenus par notre organisation syndicale sud aérien, aura eu pour effet de démontrer qu’il ne fallait surtout pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. En effet, la direction a décidé de transférer les agents stationnés d’un lieu à un autre pour des raisons économiques en n’y ajoutant des contraintes comme si cela n’était pas suffisant. Devant une très forte mobilisation des agents de la piste du passage et des bagages, la direction du HUB a dû céder du terrain. Malheureusement pour elle, les salariés n’acceptent pas ces quelques miettes et  ont bien l’intention de ne pas en rester là. C’est pourquoi le samedi 07 et le dimanche 08 juillet 2007, les agents piste, passage et LL ont réitéré le mouvement de grève. 

 

pourquoi une telle mobilisation ? 

 

Les conditions de travail ne cessent de se dégrader. La précarité prend le dessus de jour en jour par une MOE (intérimaire) de plus en plus importante, fidélisée (contrat de plusieurs mois à plusieurs années !) qui n’est d’autre qu’un tapis rouge déroulé à la sous-traitance… l’activité montre que cette main d’œuvre est nécessaire !

 

nous demandons l’embauche immédiate de ces agents. 

 

La direction n’a de cesse de rentabiliser l’entreprise par des moyens technologiques ou l’humain n’est plus une valeur mais un boulet pour les financiers (e-service, BLS rerouting, bagages, e-boarding, back off, cible avion, …) sans omettre les accords « tueurs d’emplois » signés par quelques «syndicats ».

L’absence de réelle négociation salariale, où la dernière s’est traduit par une pseudo augmentation de 1.4% sur le salaire de base, paraphé par les partenaires sociaux, ne correspond en rien au milliard d’euros dégagé.

Les salariés exigent une juste redistribution et non pas un vulgaire lot de tombola, casquette, demi- stylo, ou encore la boussole. 

 

a quand le kilo de sucre et la tringle à rideau !?  

 

Rappel : 

le salaire de base sert de référence pour le calcul de la retraite, des congés, des indemnités maladie, et du chômage

l’inégalité de traitement 

 

Opération « camel trophy » pour se rendre du pw aux terminaux

(plus d’1 heure par jour) que nous ne voulons plus à la charge des agents ! 

Payez cette heure ou rendons opérationnelle la prise de service au parking ! Dans un souci d’équité nous exigeons un traitement identique à tous les salariés du hub (cadres compris).

soit, tous au contact !

 

Les procédés boutiquiers des syndicats, dont la direction raffole, provoquent une injustice avérée et insupportable pour les autres agents exclus.

Illustre exemple que sont les grilles horaires très rémunératrices accordées à une infime minorité d’entre nous alors que la majorité est lésée.

 inégalité de traitement inacceptable et discriminante !  

Et comme si cela ne suffisait pas à nos « assoiffés d’euros », ils nous pondent un mode de calcul « einsteinien » où ils intègrent un si grand nombre de paramètres que le montant de l’intéressement en sera plus faible. Et pour couronner le tout, le dit intéressement est hiérarchisé, donc non uniforme ! 

 

DECIDEMMENT, NOUS N’AVONS PAS LES MEMES VALEURS !!!  

Le CE aux services des salariés gérés par des partenaires sociaux se met à la page de la rentabilité et pour se faire, ils envisagent de  laisser ouvert le restaurant du T2F du lundi au vendredi et uniquement pour les repas du midi rien le matin ni le soir ni le week-end   

rentabilité oblige.

Nous proposons aux salariés utilisateurs de cette prestation de ne pas travailler ni le matin, ni le soir ni le week-end; motif : « ventre affamé n’a pas d’oreille ! » 

 

TELEGRAMME 

 

avis à la direction stop suite aux mouvements de vendredi, samedi et dimanche 8 juillet 2007 stop les salariés soutenus par sudaerien stop vous demandent de répondre aux revendications stop a ce jour silence radio stop le programme été débute stop les agents du hub ont une énorme envie de reconduire le mouvementstop ne sous-estimé pas le silence des agents stop des agents en colere stop

 
 

Voir les commentaires

1 2 > >>