Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

QUATRE JOURS DE GREVE MASSIVE…ET L’EPEE DE DAMOCLES SUR LA TETE DE LA DIRECTION!

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Pendant quatre jours, nous avons imposé un mouvement de grève massif bloquant 
l’activité notamment à Orly et à Toulouse.
La Direction a refusé depuis octobre d’entamer la moindre négociation sur 
nos
conditions de travail, la garantie du maintien des emplois, alors que les e-services 
et les cibles aggravent notre situation quotidienne et programment 
des centaines de suppressions de postes. 
Refus et mépris aussi sur les salaires. J.C.Spinetta et nos hauts dirigeants croient 
qu’ils en sont quitte avec des augmentations 2006/2007 qui ont couru 
après un indice INSEE qui ne représente en rien l’augmentation du coût de la vie 
que nous subissons tous les jours avec les prix 
du logement, de l’énergie, de l’alimentation….
Alors  que les chiffres des résultats du premier 
semestre 20007/2008 sont clairs : 
1.13 milliards d’euros de bénéfices….
une fois que tout a été payé, y compris les investissements…..
et 6 milliards de trésorerie en caisse. 

1.13 Milliards cela permet des milliers d’embauches, 
d’améliorer nos conditions de travail et 
d’augmenter sérieusement nos salaires. 

Pendant quatre jours, nous avons montré notre puissance. 
A Orly, notamment, nous avons fait la preuve qu’une grève prolongée 
fait peser un vrai rapport de force, aussi bien que le PNC ou le PNT. 
Et les cadres et tous les plans anti-grève ne peuvent pas 
remplacer les grévistes pendant plusieurs jours. 
SUD Aérien avait organisé depuis plusieurs mois  la coordination de ses 
délégués d’escale et proposé aux autres syndicats une grève nationale prolongée. 
L'inte
rsyndicale d’Orly était allée dans le même sens….  
Mais la Direction a exigé  avant le 20 décembre que les bureaux nationaux 
des autres syndicats empêchent un mouvement national et 
SUD Aérien a été, malheureusement, le seul syndicat 
à maintenir un mouvement national. 
La Direction pensait qu’il avait ainsi réussi à étouffer le mouvement et 
qu’il pouvait claironner aux medias et aux passagers qu’il n’y aurait 
aucune perturbation des vols. 
Mais la mobilisation massive sur Orly, Toulouse et Nantes est une gifle 
pour la Direction dont 
M Plisonnier, De Izaguirre et Spinetta vont devoir en tenir compte. 
Ce sont les salariés eux-mêmes, pas les bureaux nationaux des syndicats, 
qui peuvent faire la force d’une grève. 
Il va falloir s’en souvenir en janvier. 
La direction veut nous renvoyer vers les négociations du 22 janvier 
sur les salaires 2008/2010 et sur les filières. 

nous ne nous laisserons pas endormir par des calendriers et des négociations 
verrouillées par la Direction. Il va falloir se faire à nouveau entendre, 
tous et toutes ensemble en imposant à tous les syndicats 
un mouvement national sur nos revendications. 
 

La coordination des escales

Voir les commentaires

A CDG, SUD AERIEN FAIT DE LA RESISTANCE !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

La presse, la télévision, ont fait état du conflit extrêmement suivi par les salariés d’Orly et de la province exceptée l’escale de CDG ou seul sud aérien appelait à la grève, solidaire du mouvement et acteur dans la coordination des escales de sud aérien. 
La direction a minimisé l’impact de la grève, en brillant par son incompétence en communication réitérant les mêmes erreurs qu’avec le conflit PNC.

 

Rappels :

Lors du conflit des PNC, la direction avait minimisé la mobilisation et nous avons tous en mémoire le HUB au bord de l’asphyxie.

Sud aérien Roissy escale (unique syndicat en grève sur le HUB) avait essayé de profiter de cette dynamique afin de gagner sur les revendications des agents sol et pour cela, plus d’une cinquantaine d’agents du T2D avaient répondu favorablement à l’appel se rendant même au T2F passage accompagné du n°3 du HUB (un dimanche) pour y motiver d’autres collègues.

 

Aujourd’hui, on prend les mêmes et on recommence !

Solidaire d’un mouvement légitime et conforme à l’intersyndicale du 27 novembre 2007 à Roissy nous avons maintenu l’appel sur CDG.

Alors, que les escales de provinces et celle d’Orly étaient en pleine démonstration de force face à une direction toujours aussi méprisante et peu loquace, à CDG « silence radio » des organisations syndicales.

Tentant de convaincre les collègues du bien fondé de cette grève et en y mettant tous les moyens,  nous nous sommes malheureusement retrouvés bien seul à résister.

Néanmoins, sur les quatres jours de grève, des agents de la piste et du passage ont répondu favorablement à notre appel. 
Merci pour eux !

 

Beaucoup de salariés ont été surpris de constater que seul sud aérien appelait à la grève alors que les escales et Orly, fonctionnait en intersyndicale. Dommage, mais nous ne désespérons pas, car il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

A bon entendeur, salut !

Voir les commentaires

1 2 3 > >>