Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CAVIAR POUR LES UNS, DES NEFLES POUR LES AUTRES !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Depuis le 24 septembre 2008, les salariés des CE et

du CCE d’AIR France, sont en grève pour réclamer leur part
du
gâteau c’est à dire la prime équivalente à la prime
d’intéressement
que touche les salariés d’Air France ainsi que
le respect des
engagements tenus par le PDG sur
l’intégration au
sein de la compagnie sous forme de

«mise à disposition» des personnels concernés. 

cette année pour la prime : tintin ! 

Face à une situation
« financière épouvantable », les

salariés des CE et du CCE

apprenaient qu’il n’était plus question de percevoir le

paiement de la prime d’intéressement.

Comme à l’accoutumé, Air France finançait cette prime en

versant au CCE une somme conséquente.

Or, la direction change les règles et exige dorénavant

qu’un accord soit signé par le CCE et les CE faute de quoi il

n’y aura pas de versement.

Visiblement, un certain nombre d’entre eux ont signé cet

accord sauf que le versement ne sera effectif qu’en

mai 2009 et cela est inacceptable. 

salariés af solidaires du mouvement ! 

La direction et ses propos « catastrophes » ne
correspondent
pas à l’état financier de l’entreprise,
investissements
vraisemblables dans le capital
d’ALITALIA, d’AUSTRIAN

et le TGV en sont la démonstration.

La direction cherche à convaincre qu’il va falloir encore

se serrer la ceinture mais les salariés des CE et CCE ne

sont pas dupes et exigent que la direction garantisse : 

le versement de la prime d’intéressement

l’intégration au sein de la compagnie

air france conformément

à l’engagement pris par

jean cyril spinetta 

maintien de la grève reconductible

ce week end. LES ECRITS RESTENT,
LES PAROLES S'ENVOLENT!

Voir les commentaires

PAS DE PRIME, PAS DE CANTINE !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Les salariés des restaurants du T2E ainsi que le T2F ont cessé le

travail en raison du non versement de la prime d’intéressement.

En effet, pour nos lecteurs assidus il faut savoir que cette catégorie

de personnel se trouve dans une situation ou elle peut profiter des

avantages tels les GP, le CE mais jouie d’un statut particulier.

L’employeur de ses agents est un élu, syndicaliste du CE.

Il gère et devient patron avec tout ce que cela implique

tout en gardant le statut de syndicaliste ce qui parfois le place

dans une situation inconfortable.

 

Nous salariés de la compagnie avons touché cette fameuse

prime indexée faut-il le rappeler au salaire.

Pour les salariés du CE, le patron gestionnaire de

cette instance les auraient-ils oubliés ?

Dommage, car les salariés n’acceptent pas cette iniquité de

traitement et nous les soutenons bien évidemment et

revendiquons le versement immédiat de la prime pour

tous les agents des CE de notre compagnie.

 

syndicaliste tu es,
syndicaliste tu dois rester !

Voir les commentaires

1 2 3 > >>