Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AIR FRANCE MEPRISE SES SALARIES A BAMAKO

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

SUD Aérien  tient à exprimer sa solidarité avec les

salariés maliens d’Air France à Bamako.

L’ensemble de ces agents sont en grève illimitée depuis le 11 août 2010.

Ils exigent le respect des engagements pris par la Direction d’Air France en 2004 de les aligner sur les rémunérations de leurs collègues du Sénégal : notamment un quatorzième mois et  l’indemnité de départ à la retraite qui ne sont pas reconnus pour les salariés maliens,   l’augmentation de la grille indiciaire, de la prime annuelle et de la prime de panier. Ce traitement discriminatoire entraîne des écarts du simple  au double ou au triple sur les éléments de rémunération.

Il s’agit d’une discrimination inacceptable d’autant plus que les agents (30 agts) ont des tâches et une charge équivalente à celle de leurs

homologues de Dakar(144 agts).

 

Air France refuse jusqu’à aujourd’hui toute négociation sérieuse proposant seulement l’équivalent de 13 € pour la prime annuelle et de 23cts de la prime de panier…..

C’est sûr qu’une entreprise qui vient de réaliser une plus-value de 1 milliard d’euros n’a pas les moyens de payer correctement ses salariés maliens !!!

 

Le pire est que

ces derniers jours, la presse locale malienne (L’Indépendant) a révélé le 14 août que « le Directeur régional d’Air France ne s’est pas empêché de dire que sa compagnie a dépêché trois agents de Paris pour travailler en lieu et place du personnel malien ».

Il s’agit de trois cadres du Hub de Roissy…. 

  

Les salariés maliens sont déterminés à obtenir satisfaction face à une compagnie qui a largement les moyens de les rémunérer correctement. 

  

Le Bureau national 16 août 2010

 

Voir les commentaires

FACE A LA REPRISE DU TRANSPORT AÉRIEN, LA DIRECTION D'AIR FRANCE NIE L’ÉVIDENCE ET RÉPOND PAR LA NEGATIVE AUX EX-CDD, CFA ET CDP

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

la direction contesterait-elle ses propres chiffres

via son site www.airfranceklm-finance.com ?

 

questions sud aerien a la dernière plénière du

10 août 2010  

et réponses de la direction peu loquace 

 

1/Notre syndicat Sud Aérien, vous sollicite de depuis de nombreux mois quant à la situation précaire des EX-CDD, CFA et CDP au sein du vivier.

Pour rappel, veuillez trouver ci dessous la lettre envoyée à l’ensemble des intéressés signée de la main de François Baptiste DRH:

« Objet : renouvellement de votre lettre de priorité

Nous vous rappelons que le terme de votre lettre de priorité arrive à échéance au 31 décembre 2009.

Nous ne sommes toujours pas en mesure de vous proposer une nouvelle embauche.

Néanmoins, si la situation de l’entreprise permet d’envisager à nouveau des recrutements d’ici le 31 décembre 2010, nous ne manquerons pas de vous contacter en priorité pour vous proposer un nouveau contrat de travail.

Vous remerciant pour votre collaboration, nous vous prions d’agréer……….

Monsieur François Baptiste

Directeur des Ressources Humaines »

 

La reprise est bien installée, pourquoi ne pas respecter vos engagements ?

Réponse : L’entreprise n’a pas de possibilité de recrutement actuellement. Des recrutements d’ici la fin de l’année ne sont envisagés à l’heure actuelle. La direction a fait appel à la MOE pour pallier à la période de pointe estivale. Les ex CDD, CFA et CDP sont identifiés par l’entreprise qui a fait appel à eux pour les renforts nécessaires cet été.

 

Sud Aérien vous alerte instamment sur la nécessité de recruter dans les plus brefs délais les ex-CDD et ex-CFA promis à l’embauche dés la reprise de l’activité, affirmée par IATA et confirmée par M. Gourgeon (cf. CONCORDE).

En effet, comme chaque été les salariés du HUB transpirent. Et comme chaque été notre syndicat vous alerte sur le sous-effectif chronique. Ce qui risque de nous conduire à des conflits sociaux dans de brefs délais au vu des dires et ressentis des agents en front line.

 

a/Qu’attendez--vous pour intégrer expressément ces salariés vivants dans la précarité et dans l’attente insoutenable d’une hypothétique embauche en CDI, sonnante et trébuchante à Air France?

 

b/Que pensez- vous de votre attitude envers ces jeunes gens qui ont la volonté féroce d’intégrer le « fabuleux monde  du travail », par le biais de vaines promesses ?

Or, il apparaît que vous adoptez une toute autre attitude, en leurs proposant des missions d’intérim pendant l’été, qui les maintiennent dans la précarité et de faux espoirs.

Est-ce une attitude digne d’une éminente entreprise comme AIR France, qui se dit grande dans le monde de l’aérien mais de plus en plus effacée dans le celui du social ?

 

c/Ne percevez-vous pas un déséquilibre dans la balance où la finance pèse de plus en plus au détriment du social ?

Réponse : La très grave crise que traverse actuellement l’économie mondiale frappe durement le transport aérien et notre compagnie n’est pas épargnée, les résultats du dernier exercice IATA pour AF/KL en sont l’illustration.

Afin de faire face à cette situation une série de mesures ont été mise en œuvre en vue de permettre à notre entreprise de restaurer sa compétitivité: PRG1, PRG2, plan de départs volontaires.

Parmi ces mesures figure un gel des recrutements.

Pour autant, les engagements pris envers les ex CDD et CFA seront bien entendu respectés dès qu’il sera possible de recruter à nouveau.

 

Pourriez-vous étayer vos propos car visiblement nous n’avons pas les mêmes sources et pourtant nous travaillons dans la même entreprise?

Voici nos sources officielles qu’elles sont les votre ?

Exercice fiscal 2010-11 premier trimestre  Roissy, Amstelveen, le 27 juillet 2010 n°5757

(Air France Corporate Communications)

IATA Economics : www.iata.org/economics

Premium traffic monitor May 2010

Air transport market analysis June 2010

Réponse : Cf réponse à la question n°1

 

Du fait de la très grave crise dans laquelle la compagnie Air France est confrontée et semble ne pas se sortir, voir au bord de la faillite, envisagez-vous des vagues de licenciements d’ici fin août en effet sur le terrain les agents se tournent les pouces et bayent aux corneilles ?

Réponse : Il n’y a pas de vagues de licenciement envisagées d’ici fin août. Les dispositions prises dans le cadre du PRG 2 ont pour objectif de permettre à l’entreprise d’envisager l’avenir sereinement.

 

 

la direction, surfe sur la vague de la « crise » sauf que, tout les chiffres illustrent le contraire.

alors ou bien les grands organismes font fausse route ou bien nous avons une direction voyante guidée par les astres.

un conseil pour notre direction :

quelle réactualise son site ou change son discours

car quelque chose ne colle pas!

sud aerien solidaire et déterminé à lutter

pour l'integration des ex-cdd, cfa et cdp.

 

 

Voir les commentaires

1 2 > >>