Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RETRAITES : FAIRE FRONT SANS FAIBLIR !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

  

La violence gouvernementale est un aveu de faiblesse !

 

Le gouvernement Sarkozy vient de franchir une étape supplémentaire dans sa tentative de faire passer en force une effroyable injustice sociale : sa loi sur les retraites. Ainsi, l’envoi de forces de police pour déloger les grévistes qui occupent les dépôts de carburant, l’utilisation abusive de la réquisition de grévistes par les Préfets …. réquisition sur la base de la Loi sur la Sécurité Intérieure ( LSI ) de 2003, votée par le parlement sur la proposition de … Sarkozy, à l’époque ministre de l’intérieur !!!

 

Cette attaque frontale du droit de grève n’est  pas légale, la grève est un droit constitutionnel ! De même, les occupations des lieux de travail ne sont pas illicites par nature. Ainsi, des bagagistes de Roissy en grève avaient été réquisitionnés en 2005 par le Préfet, SUD Aérien a contesté cette réquisition devant le tribunal de Cergy Pontoise et SUD Aérien a gagné !

 

Un mouvement qui dure !

 

Malgré toutes les tentatives d‘intox, de manipulation, de menaces de la part du gouvernement et du MEDEF, le mouvement social en cours est toujours majoritairement soutenu par la population et la mobilisation ne faiblit pas.

 

«  Assez d’inégalités » nous disent les députés et sénateurs qui votent cette loi … .. Un député qui effectue un mandat de 5 ans ouvre droit à une retraite d’environ 1500 €  mensuels !! De plus, pour 80 % d’entre eux, cette retraite peut se cumuler avec d’autres retraites .. et ils veulent nous faire la morale ???

 

Il est possible de retirer une loi votée : Ainsi en 2006, le gouvernement Villepin avait retiré sa loi sur le Contrat Première Embauche alors qu’elle avait été définitivement votée ( Parlement + Sénat ), sous la pression de la mobilisation des jeunes.

 

Des grèves reconductibles pour imposer le retrait de la loi !

 

Nous n’avons pas le choix, nous pouvons gagner le retrait de cette loi scandaleuse, mais pour ce faire, nous devons tous ensemble, de façon interprofessionnelle, participer aux actions sur les plates formes aéroportuaires, pour continuer l’action «  aéroports morts » que nous avons menée mercredi 20 octobre et qui a rassemblé près de 2000 salariés d’Air France, d’ADP, de sociétés d’assistance aéroportuaire, etc …sur Roissy, Toulouse et Orly.

 

â Nous appelons les salariés des plates-formes aéroportuaires à participer à toutes les actions proposées par les organisations syndicales dans les jours à venir !

… ainsi qu’aux manifestations nationales :

du JEUDI 28 OCTOBRE et SAMEDI 6 NOVEMBRE

 

Voir les commentaires

COMMUNIQUE SUD AERIEN

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

Manifestations sur les aéroports de Roissy, Orly et Toulouse

 

Sur Roissy, aujourd’hui mercredi 20 octobre, à l’appel de plusieurs organisations syndicales, dont SUD Aérien et de Solidaires 93, environ 700 salariés d’Air France, d’Aéroport De Paris, d’entreprises d’assistance aéroportuaire ( Trac-Piste, Bruneau Pégorier …), des personnels communaux de la région, des étudiants ont manifesté de 10 h 30 à 13 H 30 sur l’aérogare 2 F de Roissy CDG, mercredi matin. 

 

Sur Orly, à l’appel de SUD Aérien, de la CGT et de la CFDT, 300 salariés d’Air France         ( escale Orly Ouest, Maintenance, Informatique… ), d’Aéroport De Paris, de Aviation civile, de la RATP, d’entreprises d’assistance aéroportuaire ( WFS )ont manifesté sur les aéroports d’Orly Sud et Ouest, bloquant la nationale 7 de 10 H à 14 H.

 

Sur Toulouse, 600 salariés ont bloqué l’accès à l’aéroport de Toulouse Blagnac de 6 H à 9 H, à l’appel d’une intersyndicale départementale, dont Solidaires.

 

La mobilisation ne cesse de grandir au sein des salariés du transport aérien et aéroportuaire. L’union syndicale Solidaires au niveau national et SUD Aérien auprès des salariés du transport aérien vont continuer à tout mettre en oeuvre pour que des actions reconductibles aboutissent au retrait de loi Sarkozy sur les retraites. 

  

 

Mercredi 20 octobre

 Le Bureau National  

Voir les commentaires

1 2 3 > >>