Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AIR FRANCE RECRUTE DES AGENTS D’ESCALE EN CATIMINI …ET POUR LES EX-CDD, CFA ET CDP CIRCULEZ Y’ A RIEN A VOIR !!

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Compte à rebours avant la date d’expiration pour les ex-CDD, CFA et CDP prioritaires à l’embauche : -33 jours

 

Depuis près de deux ans, nous suivons le dossier des ex-CDD, CFA et CDP que la compagnie

n’a pas souhaité garder dans l’immédiat en raison de la « crise financière ».

En effet, à deux reprises, la direction a envoyé une missive indiquant aux intéressés qu’ils

faisaient partie du vivier et qu’une priorité à l’embauche leur serait accordée dès que la reprise aurait lieu.

La compagnie a publié un résultat net part du groupe d'un peu plus d'un milliard d'euros pour le premier semestre 2010 contre une perte de 573 millions d'euros en 2009.

 

Une reprise incontestable et de bonne augure pour ses jeunes qui espèrent intégrer la

compagnie le plus rapidement possible.

Devant le caractère urgent de cette requête, et en raison de la date butoir précisée dans le

courrier, soit le 31 décembre 2010, nous sollicitons encore et encore l’intervention de la direction afin que celle-ci tienne ses engagements écrits adressés par

courriers aux intéressés.

 

Nous souhaiterions que la direction revienne comme elle s’était engagée à le faire en cas de reprise de l’activité, vers les ex-CDD, CFA et CDP expérimentés et formés CO1 et DGR, afin qu’ils intègrent le hub en CDI et à temps plein.

Et à la question : « Etes vous prêts à vous libérer pour une convocation ? » la réponse est sans équivoque OUI !

 

La direction doit honorer ses engagements

L’embauche sans délai des ex-CDD, CFA et CDP personnels qualifiés

est la priorité des priorités

 

Les menteurs ne gagnent qu'une chose, c'est de ne pas être crus, même lorsqu'ils disent la vérité. "
Esope

Voir les commentaires

QUAND AIR FRANCE, « SUGGERE » DE NE PAS DECLARER UN AT.

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Réalité ou fiction ?

 

Un jour comme parmi tant d’autres vous venez au travail, en espérant que

tout aille bien ……sauf que malheureusement en travaillant  vous vous blessez.

La  première  démarche, en toute logique, le signaler à sa hiérarchie de

proximité qui vous adressera à la médecine du travail ou à l’antenne médicale ADP….

Le médecin  constate et confirme l’accident.

Par la suite vous devrez voir votre médecin traitant qui fera

la prescription qu’il jugera nécessaire.

La nouveauté étant qu’entre ces deux démarches, c’est à dire les deux

médecines, une nouvelle tendance vient se glisser…..l’avez-vous peut être vécu ?

Hormis les contrôles à domicile mandatés par l’employeur ….

(où un simple digicode en panne semble étrangement être une barrière infranchissable) Imaginez que de retour de la médecine du travail, vous

soyez convoqué par votre hiérarchie….. (la haute).

Imaginez que celle ci en vous recevant

vous dise que votre  AT va coûter cher à la compagnie

( non seulement ils ne s’enquièrent pas sur votre santé, mais

ça serait presque de votre faute si vous vous êtes fait mal !)

Imaginez toujours que cette hiérarchie, EN TOUTE CONSCIENCE et

en minimisant votre accident, vous proposerait de venir

quand même au travail (en poste aménagé ?)…

le médecin du travail cautionnerait-il cela…. ?

Pourrait- on déroger à la loi, même si l’on s’appelle AF ?

Nous serions  en mesure d’imaginer le désarroi des salariés qui n’oseraient

même pas en parler par crainte de représailles !

 

Aucun salarié ne devrait accepter de se voir mettre une telle pression

par sa hiérarchie qui ne fait qu’ajouter

un stress supplémentaire et qui a pour unique but

de faire culpabiliser l’agent. !!!

Auriez-vous pu imaginer que ce genre de situation

existe vraiment ?

Nous constituons actuellement un dossier, contactez-nous

si vous êtes concernés.      

 

 

Sud aérien CDG : 01 48 64 53 37 

sudroissy@wanadoo.fr

 

 

Sud aérien Orly : 01 41 75 63 46 

sudorlyaf@yahoo.fr

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>