Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

NON A LA PERTE DE NOS ACTIVITES ET DE NOS EMPLOIS TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 6 JUIN 2011

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

Semaine après semaine, depuis le mois de mars, la Direction avance dans son plan de suppressions des activités du Commercial France et de leur passage à la sous-traitance.

 

La semaine dernière a été annoncé pour le service Internet le choix du sous-traitant

pour les appels ICI (Appels liés à l’enregistrement en ligne) qui représentent

30 % des appels du service Internet : il s’agit du groupe LASER dans

un site installé à Bordeaux. Ce groupe, création de la BNP et des

Nouvelles Galeries, traite déjà le programme de fidélité SNCF (S’MILES). 

 

Cette décision est la mise en œuvre d’un des trois premiers points de

démantèlement de nos activités passées à l’ordre du jour

du Comité d’Etablissement d’avril : 

 

- Files Q1-Q7, appels Internet enregistrement/désenregistrement, appels CHALAIR/AIRLINAIR. 

 

La Direction a déjà passé un accord avec Blue Link pour les deux autres activités. 

Nous ne devons pas attendre de nouvelles attaques :

nous savons pertinemment qu’Air France a de nouveaux projets de réduction

d’effectifs et de passages d’autres activités à la sous-traitance.

Le 20 mai dernier, en commentant les résultats AF/KLM, P.H. Gourgeon

s’est vanté des résultats obtenus en ce sens :


« Après un creux historique, le trafic est revenu à son niveau de 2008 alors que, entre temps, le nombre de salariés d’Air France a diminué de 11 %...Et bien plus chez les personnels au sol. » Le même article précise que la Direction d’Air France

« a prévu une deuxième vague de suppressions d’emplois ».


Nous avions dénoncé le mensonge de la Direction prétendant que la loi interdisait des embauches au Commercial France à cause du Plan de Départs Volontaires. Madame de Grandcourt a dû reconnaître que légalement Air France pouvait embaucher, mais que cela « coûtait de l’argent »… ! 

 

La veille sociale dans laquelle sont engagées depuis plus de deux

mois la CFDT et FO ne concerne aucune des mesures déjà mises en œuvre.

De plus ces syndicats n’ont aucune contrainte légale les empêchant d’appeler

les salariés à la grève.

 

La CGT n’est pas dans la veille sociale.

Pourtant jusqu’à aujourd’hui, mis à part les deux débrayages organisés par

SUD Aérien le 12 mai 2011, aucune mobilisation n’a été lancée à ce jour.

 

Une équipe de salariés de Gaumont, syndiqués SUD, CGT ou FO a fait le tour

des secteurs ces jours derniers. Il en ressort une volonté majoritaire d’un appel à la grève pour s’opposer aux décisions de la Direction, remettre en cause ce plan

de sous-traitance qui n’a pas d’autre but que l’accroissement des profits financiers. 

 

SUD Aérien répond donc à cet appel en lançant un mot d’ordre de grève

de 24 heures pour le 6 juin 2011.

Nous espérons évidemment que tous les autres syndicats feront de même.

 

IMPOSONS LE MAINTIEN DE NOS ACTIVITES ET DE NOS EMPLOIS :

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 6 JUIN


Voir les commentaires

Et si les IKV augmentaient comme le prix du carburant ….et des surcharges carburants ?

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

ET SI NOS SALAIRES AUGMENTAIENT ….

….COMME LE PRIX DES GP ? 

 

Oui, nous le savons tous, c’est la crise. Le trafic d’avril, en PKT, est le meilleur jamais enregistré par la Compagnie, le programme Eté est en progression SKO de 6%, il y a toujours 4 milliards d’euros de réserve en trésorerie, plus d’1 milliard d’investissement depuis un an….et un résultat net de 613 millions d’euros pour l’exercice 2010/2011 d’AF/KLM , mais tout va mal !!!

Si le résultat AF/KLM était réparti entre tous les salariés du Groupe, cela ferait une prime de...5890 euros par agent ! 

 

Mais, rappelons-le, en tout et pour tout, la Direction n’a « accordé » que 1.6% d’augmentation pour 2011, alors que l’inflation « indice INSEE » galope au dessus de 2%...Et  fin 2010, nos salaires avaient 1% de retard, toujours par rapport à l’indice INSEE. En clair, nous allons finir l’année avec au moins 1,5% de perte de pouvoir d’achat par rapport à janvier 2010. Cela fait pour chacun, plusieurs centaines d’euros de perdus en deux ans.

Et, cela, uniquement par rapport à un indice qui n’a qu’un lointain rapport avec le coût de la vie. 

 

Dans la série des augmentations, on aurait pu penser que la Direction aurait eu autant de modération pour augmenter le tarif de nos GP…que nous payons avec des salaires qui traînent la patte. 

 

Alors, nous avons fait une petite comparaison, au hasard, sur trois destinations, entre le tarif A/R avant le 26 avril 2011 et le tarif après le 26 avril 2011.

 

Destination

Avant 26/04/11

Après 26/04/11

% augm.

HANOI

359.72 €

390.99 €

8.6 %

SAO PAULO

365.13 €

380.30 €

4.15%

LOS ANGELES

311.71 €

335.87 €

7.75%

 

Air France a la main leste !!! Evidemment pour faire les comparaisons, cela demande un peu plus de temps, puisque le tarif A/R n’apparaît plus sur GPNET.

 

Nous sommes allés un peu plus loin, pour comparer l’évolution du prix des GP sur une période un peu plus longue, au hasard depuis qu’Air France et « l’Intersyndicale GP » ont prétendu qu’ils avaient « sauvé nos GP » en 2009.

 

Durant cette période, pour rappel :

-en 2009, l’augmentation des salaires a été de 0.8%

-en 2010, l’augmentation des salaires a été de 0.8%

-depuis début 2011, nous avons eu 0.8% d’augmentation ( la prime de 250 euros n’augmente pas nos salaires).

Donc, grosso modo, la valeur du point a augmenté de 2.5% depuis janvier 2009. 

 

Qu’en est-il des R1 ? 

 

Souvenez-vous : pour échapper à la fiscalisation des GP, qui aurait, peut-être, obligé Air France et nous-mêmes à payer des cotisations sociales, la solution trouvée a été géniale : nous faire payer totalement l’augmentation des GP, notamment les R1.

 

Et l’augmentation sur long-courrier est allée bien au-delà de ce que nous aurions payé. La Direction se fait donc deux fois du fric sur notre dos : en économisant des cotisations sociales….tout en encaissant des augmentations de tarif largement supérieures à ce que, nous, aurions payé. A côté de rares diminutions, les augmentations sont parfois impressionnantes ! 

 

Quelques exemples de variation du prix  DE R1 ALLER/RETOUR  TARIF LOW ( hors taxes) :

 

DESTINATION

DEC 2008

MAI 2011

DIFF

% augm

ATLANTA

174 €

103 €

-71 €

- 41%

BAMAKO

242 €

232 €

-10 €

- 4%

BANGKOK

226 €

252 €

26 €

11.5%

FORT DE FRANCE

198 €

235 €

37 €

18.6%

HANOI

258 €

360 €

102 €

39.5%

LA HAVANE

274 €

322 €

46 €

16.8%

LOS ANGELES

180 €

278 €

98 €

54.4%

MAURICE

302 €

379 €

77 €

25.5%

MEXICO

228 €

237€

9 €

3.9%

MONTREAL

160 €

198 €

38 €

23.7%

NOUMEA

398 €

790 €

392 €

98.5%

OSAKA

288 €

321 €

33 €

11.4%

PAPEETE

340 €

793 €

453 €

133%

PUNTA CANA

228 €

270 €

42 €

18.4%

RIO DE JANEIRO

222 €

333 €

111 €

50%

SAO PAULO

210 €

333 €

123 €

58.6%

 

 Et si les IKV augmentaient comme le prix du carburant ….et des surcharges carburants ?  

 

Là aussi, Air France a joué la “modération” ces derniers temps, puisque, en tout et pour tout, depuis 2008, il y a eu pour les IKV 4% d’augmentation en 2008 et 4% en janvier 2011.

Certains diront qu’entre temps, le prix a beaucoup monté et beaucoup chuté….Quels qu’ils soient, les chiffres sont têtus : entre janvier 2008 et avril 2011, le prix du SP95 a grimpé de 15% et celui du gas-oil de 11.5%....Nous sommes donc très loin du compte.

Là aussi, la modération est inégale :

Rien que dans les trois derniers mois, Air France a augmenté, dans le prix des billets, les surcharges carburants de 19% sur le Moyen Courrier ( de 26 à 31 euros par tronçon) et de 46% sur Long Courrier de moins de 7h ( de 76 à 111 euros). 

 

Logique, nous disent nos gestionnaires : il faut suivre les coûts.

Suivre les coûts pour le prix du billet, mais pas vraiment pour nos salaires….Là, ce sont plutôt les coups qui se suivent ! 

 

Le Bureau national SUD Aérien Mai 2011 


Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>