Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CCE : liquidation avant fermeture ?

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

Le 1er Juillet se déroule une session du CCE avec comme ordre du jour le redressement du CCE, Plan 2011 - 2014. 

 

concrètement : le CCE est dans une situation financière catastrophique, de l’ordre d’au moins 20 millions d’€ de déficit.

 

 le projet du bureau du CCE ( uniquement CGT puisque FO, CGC et CFDT n’ont pas pourvu les postes malgré la pseudo « alliance »  entre eux ) est donc de vendre une partie du patrimoine, dont la globalité est estimée aujourd’hui à environ 120 millions d’€ :

 

Le bâtiment Latitude et le centre Technique de Maintenance du CCE à  Orly ; Lomergat ; camping de Guidel ; Salles sur mer ; Erdeven ;  Villas d’Arene ; Juzet d’Izaut , Theneuille , Treberon ; Lelex , Karadunnec ; Pessat Villeneuve ; Prasloup ; Le Banchet ; Rastat … et certains syndicats voudraient y ajouter  Arbonne et Lassy !!!

 

 ce qu’il ne faut surtout pas oublier : si le CCE en est  là aujourd’hui, la responsabilité en incombe d’abord et avant tout aux élus PNT du SNPL Alpa du CE Opérations Aériennes (CE.OA ) qui ont imposé «  l’inversion des flux » ces dernières années, c’est à dire qu’ils ont remis en cause la répartition solidaire de la subvention globale versée au CCE par Air France    ( 3,1 % de la masse salariale PS + PNC + PNT ).

 

 ce qui a motivé cette inversion des flux, c’est essentiellement un repli corporatiste et égoïste d’une partie  des salariés les mieux payés de l’entreprise ; remettant en cause le « pot commun » solidaire d’une subvention globale CE/CCE qui arithmétiquement bénéficiait aux plus petits salaires d’Air France.

 

l’inversion des flux signifie l’autonomisation du CE.OA vis-à-vis du CCE. Or, des accords ont été passé entre le CCE et le CE. OA ces dernières années, pour que le CE.OA participe néanmoins, solidairement, au financement des activités centralisées du CCE               ( Vacances, colo …) au bénéfice de tous et de toutes. Aujourd’hui, le bureau du CE.OA ne paie toujours pas ses dettes au CCE sous de multiples prétextes : il s’agit d’environ 10 millions d’€ d’après le CCE !!!

 

Les syndicats « représentatifs » pour l’instant ( CGT, FO, CGC, CFDT, UNSA ) se sont donc réunis - sans inviter SUD Aérien bien sûr - ainsi que les 8 secrétaires des 8 CE pour décider de la vente d’une partie du patrimoine du CCE ! Seul le secrétaire du CE informatique s’est prononcé contre, le secrétaire du CE.OA n’a pas pris part au vote ( NPPV ), ce qui est logique

puisqu’il n’en a plus rien à cirer du CCE !

 

Le SNPL Alpa ( et ses alliés des syndicats PNC du bureau du CE.OA : SNPNC-FO, UNAC-CGC, UNSA  ) est donc en train de gagner la partie de bras de fer qu’il a engagée dès 1997, à savoir s’extraire du CCE et balancer par dessus bord la solidarité inhérente au « pot commun » de la subvention, puisque les PN pèsent 36 % des effectifs globaux AF pour plus de 45 % de la masse salariale totale AF ( grâce aux salaires des pilotes ) !

 

Non content d’avoir largement participé au sabordage du CCE, le SNPL Alpa est prêt maintenant à trahir ses alliés des syndicats PNC puisque ce premier syndicat de pilotes a revendiqué il y a quelques mois la création … d’un CE spécifique PNT, avant d’abandonner ce projet … mais l’hameçon est lancé !

 

Pour obliger le CE. OA à payer ses dettes : un seul recours, celui des tribunaux ! Une motion devait être soumise aux élus du CCE lors de la session du 13 mai, pour mandater le secrétaire général pour soutenir une action en justice … avant que le bureau ( CGT ) ne retire ce point de l’ordre du jour …. Pour quelle raison ?

 

 ce qu’en pense SUD Aérien :

 

Cela fait des années ( depuis 1997 ) que le SNPL Alpa mène sa stratégie pour s’extraire du CCE et du principe solidaire du « pot commun » de la subvention attribuée au CCE et au CE …

 

cela fait des années que les principaux syndicats d’AF reculent systématiquement devant le chantage et la pression exercées par le SNPL Alpa, cela fait autant d’années que la direction s‘en lave les mains …

 

M le patrimoine du CCE est le bien commun de l’ensemble des salariés de l’entreprise, constitué génération après génération …

 

… en admettant que la vente partielle du patrimoine soit une conséquence inévitable de la situation financière du CCE, le bureau et les élus du CCE, l’ensemble des syndicats devraient se réunir en table ronde et décider d’une large consultation de l’ensemble des personnels, en communiquant les information essentielles à la compréhension du problème.

 

par ailleurs, alors que des négociations avaient commencé avec la direction il y deux ans pour l’intégration AF des personnels CE et CCE, ce projet est tombé subitement à l’eau … or, le bureau du CCE prévoit également un « plan social » !!!

 

Il est encore possible d’inverser ce processus mortifère contre le CCE, il faudrait pour cela une mobilisation générale de tous les syndicats pour imposer au SNPL Alpa et à la direction d’Air France :

 

Décider d’un accord majoritaire pour revenir à une répartition solidaire de la subvention CCE/CE suivant les articles L. 2232-12 et L. 2327-16 du Code du travail, pour sauver les activités sociales et culturelles du CCE, dans l’intérêt de tous les salariés, avec maintien des mêmes tarifs dégressifs au bénéfice des actifs, des conjoints et des retraités. Imposer l’intégration de l’ensemble des salariés CE et CCE au sein d’Air France !


Voir les commentaires

EDF: Un Véritable hold-up !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

Et bien, c’a y est, c'est voté...

Et voila, dernier acte, le tour de passe-passe est joué gagnant dans une indifférence quasiment générale. Les français vont pouvoir payer plus cher leur électricité pour alimenter encore un peu plus les actionnaires !


images-edf.jpg

 

PS : ATTENTION vis à vis des fameux nouveaux compteurs, maintenant c'est individuellement qu'il faudra résister pour ne rien signer !!!

 

AUJOURD'HUI DÉBUT ET FIN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE AU SÉNAT POUR PASSER LE PROJET DE LOI NOME  .........

 

et les Nouveaux Compteurs EDF !

DANS QUELQUES JOURS CE NE SERA PLUS UN PROJET MAIS UNE VÉRITABLE LOI SCÉLÉRATE AVEC

 

APPLICATION AU 1er JANVIER 2012

 

QUAND NOS FACTURES ET CELLES DE NOS AMIS AUGMENTERONT ON NE POURRA PLUS DIRE QUE L'ON NE SAVAIT PAS. 

 

A DIFFUSER LARGEMENT ÉVIDEMMENT ! 

 

APRÈS FRANCE TÉLÉCOM, LA POSTE, LA SNCF, ETC... EDF

 

Pour les fameux Compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très Fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroît, ne seraient pas fiables :

il ne faudra rien signer.


On ne peut pas refuser à EDF d’accéder aux Compteurs, et de les changer : par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune Obligation de Signer quelque Document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces Compteurs….

 

Attention aux Signatures : aucune, même pour la Réception de Travaux, etc.

 

LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE ! À TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE À DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA FACTURE, COMME CELA S’EST DÉJÀ PRODUIT POUR LE GAZ. 

 

NE LAISSONS PAS FAIRE ! 

 

C'est la Loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité, concoctée par le Gouvernement. 

 

Le principe en est simple : constatant que la Concurrence ne fonctionne pas (plus de 96 % des Français restent Fidèles à l’Opérateur Historique (EDF), le Gouvernement a décidé de la créer… artificiellement. 

 

La Loi étant passée dans une relative indifférence, à partir du 1er Janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses Concurrents jusqu’à 25 % de sa Production d’Electricité. 

 

Un Véritable hold-up !

 

Les Fournisseurs d‘Electricité vont se voir offrir un quart de la Production, que les Français ont déjà payé avec leur Facture, pour qu’ils puissent réaliser des Profits, au seul bénéfice de leurs Actionnaires. 

 

C’est une première que d’obliger une Entreprise, dans le Monde de la "Concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses Atouts à des Concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.

 

Si vous êtes scandalisé, diffusez au moins ce message

 

Une fois livré à la Concurrence et surtout au " Privé " ce sera trop tard. 

 

Le Prix de l'Electricité sera fixé par des Groupes Privés qui en fait seront des Filiales d'un Seul et Unique Groupe ! Vous n'y croyez pas ? 

 

Alors remettez vous dans le contexte de nos chères Autoroutes Françaises que nous, nos Parents et Grands Parents avons payé avec nos impôts et qui ont été Vendues et Bradées à de Grands Groupes Privés …

 

Cela profite à qui ? Et le Prix à payer pour y circuler ? N'est-ce pas Scandaleux ?

 

Mais c'est trop tard, car ce Réseau Routier n'appartient plus en totalité à l'Etat ! Et pour le reste ce sera pareil ! 

Aujourd'hui le service public coûte cher, mais ce n'est rien face à ce qui nous attend si nous le bradons à des Groupes Privés !

 

Faites Circuler sans Modération autour de vous ce Message,

surtout n'hésitez pas !!


Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>