Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CCE AIR FRANCE : LA PEUR CHANGE DE CAMP

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

 

CCE AIR FRANCE : LA PEUR CHANGE DE CAMP

TOUS ET TOUTES EN GREVE LE 30 MARS
MANIFESTONS SUR LE LIEU DU CCE

  

 

Nous venons d’apprendre que le CCE aura lieu ......à la maison de la Chimie, à Paris, à deux pas des Invalides...et près des Ministères qui soutiennent les plans de De Juniac.   Le nouveau P.D.G et la Direction ont évidemment peur de se confronter à des salariés en colère comme le 10 février.

Donc première leçon, la direction a peur... Depuis des semaines, c’est aux salariés qu’elle distille l’inquiétude à travers sa communication et celles de ses beni-oui-oui… finalement la tendance peut s’inverser.   Le mieux est donc que les salariés en grève le 30 se donnent rendez-vous à Paris pour se faire entendre directement auprès de ceux qui veulent imposer le projet TRANSFORM .

Car l’unique but de TRANSFORM c’est baisser nos salaires, casser nos acquis, supprimer des emplois pour les passer à la sous-traitance. SUD Aérien s’oppose aux « accords de cadrage » qui justifient déjà les reculs sociaux.

GREVE LE 30 MARS DE 1H A 24H

POUR INTERPELLER DIRECTEMENT NOTRE PDG de JUNIAC QUI SERA PRESENT LORS DE CE C.C.E. , SUD AERIEN APPELLE L’ENSEMBLE DES SALARIES A VENIR MANIFESTER A 9H30 A :

LA MAISON DE LA CHIMIE
28 rue St Dominique, 75007 PARIS

 

 

 

Voir les commentaires

LE DROIT DE GREVE PRIS EN OTAGE ?

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

Il y a quelques jours, une nouvelle loi intitulée « loi relative à l’organisation du service et à l’information des passagers dans les entreprises de transport aérien de passagers et à diverses dispositions dans le domaine des transports » a été publiée au Journal Officiel et est donc applicable.

Celle loi « anti grève » a été votée par la majorité des députés à l’assemblée nationale dans le cadre d’une procédure accélérée, alors que des dizaines de décrets d’application de lois votées il y a des mois voire des années ne sont toujours pas publiés …

Pas de doute : le gouvernement Sarkozy entend récupérer les fruits ( pourris ! ) sur le plan électoral de cette loi anti- grève au sein des différentes activités du transport aérien !

Le Sénat a voté majoritairement contre mais c’est l’assemblée nationale qui a le dernier mot !

De plus, les neuf « sages » du Conseil constitutionnel, censés garantir entre autres le respect du droit de grève, ont donné leur aval à cette loi pourrie sous le prétexte d’assurer la « sécurité » des passagers : « … assurer le bon ordre et la sécurité des personnes dans les aérodromes et par suite, la préservation de l’ordre public qui est un objectif de valeur constitutionnelle ».

Donc, la majorité des députés et le Conseil constitutionnel restreignent le droit de grève sous prétexte de « l’ordre public » ? A cet titre, toutes grèves peuvent alors menacer l’ordre public … et donc pourquoi ne pas revenir à la Charte du travail du gouvernement Pétain qui sous ce même prétexte interdisait le droit de grève ???

 

Que dit la loi ? Pour l’essentiel :

  • tous les salariés directement liés à l’exploitation de l’avion pour ce qui nous concerne, sont obligés d’informer leur hiérarchie de leur intention de mettre en grève 48 H avant le début de celle-ci
  • tout salarié qui a déclaré de son intention de participer à la grève et qui y renonce entre temps OU qui veut interrompre la grève doit informer son employeur 24 H avant l’heure de sa reprise … et dans ce dernier cas, la loi ne précise pas si le salarié est payé durant ces 24 heures … ou pas : …. ces députés ont bel bien voté n’importe quoi !

Le non respect de ces mesures peut entraîner des sanctions !

 

SCANDALEUX : toute la jurisprudence française protège le droit de grève et les grévistes ne peuvent pas être sanctionnés pour fait de grève, sauf « faute lourde ». Le candidat Sarkozy avec ses députés godillots balaient ainsi des droits reconnus aux salariés par la législation depuis des dizaines d’années !

 

Voir les commentaires

1 2 > >>