Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ABSENT UN JOUR, ABSENT TOUJOURS !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Nous connaissons toutes les difficultés  à décrypter un bulletin de salaire, à maîtriser la colonne de gauche, de droite, celle du centre en passant par, le haut sans oublier le bas.

Bref ! Jamais la même chose et un vrai casse tête chinois pour nous tous sauf pour les initiés en comptabilité


ce collègue s’est intéressé, a pris le temps et a constaté !

 

Lors de sa dernière journée de travail, un agent ne s’est pas présenté à sa prise de service et cela c’est traduit par une ANA (absence non autorisée) émise par l’employeur faute de justificatif.

Après avoir consulté son bulletin de paie le mois suivant, il a été désagréablement surpris, car il y avait trois ANA supplémentaires non justifiées par l’employeur mais confirmé par le service paie ce qui fait mal au porte-monnaie et pas uniquement sur le mois mais sur toute l’année en raison des primes si nombreuses et systématiquement au prorata du nombre de jours travaillés.

(PUA, PFA, et même l’ Intéressement…)

Le décompte des trois jours en ANA se trouve être sur les trois jours de repos suivants le jour d’absence et achevant le cycle de travail.

Le salarié a bien évidemment pris contact avec le service paie et s’est entendu répondre que cela se faisait…

Devant cet état de fait, et absolument pas convaincu de la réponse évasive du service, le salarié nous a exposé son histoire et devant une absence totale de réponses et ou la convention collective et la convention d’entreprise ne sont pas plus concluantes, nous avons sollicité l’inspection du travail  de CDG par courrier afin, d’obtenir un éclaircissement juridique et savoir si cette pratique revêt d’un caractère légal ou non ?


NOUS VOUS RECOMMANDONS UNE EXTRÊME VIGILANCE LORSQUE VOUS RECEVREZ VOTRE BULLETIN DE PAIE CAR LES MAUVAISES SURPRISES SONT SOUVENT DE MISE A AIR FRANCE! 
 

Commenter cet article