Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GP : CLIENT POUR CASQUER, AGENT POUR TRINQUER.

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

GP : client ou salarié ?

Force est de constater que le statut GP au sein de la

compagnie AF/KLM devient de plus en plus ambigu tant

dans sa définition qu’en terme de responsabilité ou
celle-
ci est de plus en plus engagée.

Nous sommes à la fois
«voyageur personnel compagnie»

ce qui permet à la direction de s’appuyer

sur un règlement ou les personnels engagent leur

responsabilité et ou les sanctions peuvent aller d’une
simple
suspension à la suppression définitive

des billets GP et dans le même temps nous  sommes
des
«clients internes» qui s’acquittent du paiement
du titre
de transport mais la bienvenue n’est pas
comparable
à celle d’un « vrai » client. 
 

GP :  sur le coté et pas un mot !

L’agent ayant l’intention d’user de cet « avantage »
de plus
en plus onéreux, contraignant et ou sa
responsabilité est
totalement engagée, doit faire
constamment profil bas quelles que
soient les
circonstances au risque d’avoir de sérieux
problèmes avec la
Direction des Voyages du
Personnel & de l’Interline
s’il s’avère que celui-ci
ne respecte pas les règles.

Que vous soyez agent au sol ou navigant le
traitement ne sera
pas tout à fait le même parce que
pour les uns c’est :

«passes moi devant j’te dirai rien»;
pour les autres c’est :

«qu’est-ce que c’est bien de connaître du monde! »

Bref, le rampant et le navigant sont deux catégories
bien
Distinctes ou trop souvent l’un regarde l’autre partir.

 

Partenaires de voyage :

le salarié Air France seul responsable.

 

Depuis le 04 décembre 2007, les partenaires de voyage

peuvent voyager seuls sous l’entière responsabilité de
l’agent
en fonction dans l’entreprise Air France ce qui
n’est pas sans
poser des interrogations.

En effet, la direction s’appuie sur le fait que l’agent
concédant
un titre
De transport à tarif réduit auprès d’un
ou de plusieurs
partenaires de voyage (4 maxi par an )
s’engage et se porte
garant de ses partenaires de voyage.

Qu’advient-il du salarié lorsque le  ou les partenaires
ont été
Indisciplinés malgré les avertissements
préalables et obligatoires
fait par l’agent AF ?

Y a t-il sanction pour le partenaire ou le salarié ?

La réponse est le salarié. 
 

JE PAIE SANS BRONCHER,

MIS DE  CÔTÉ ET DÉNOMMÉ CLIENT.

QUI SUIS-JE ?  

Quoi qu’il arrive, à 30000 pieds ou à 15000kms,
l’agent AF
est le responsable et lui seul devra répondre
des agissements
de ses partenaires.

 

R2 : QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI !

On peut dire qu’avec l’évolution des remplissages
des avions
et les coûts des billets, le R2 est-il

encore un réel avantage en nature

(vraisemblablement soumis à l’impôt d’ici peu)

pour les salariés que nous sommes ou
un cadeau empoisonné ?

La difficulté d’embarquer seul est un vrai défi
alors pour les
Familles cela devient l’horreur !

La direction n’acceptant pas d’accorder aux personnels
des billets
réservés, et les salariés devant gérer le flux
de passagers sont
contraints de s’orienter sur du R1 à
des tarifs prohibitifs.

Cela, affectant gravement le salaire et le
pouvoir d’achat
déjà fragile.

Par ailleurs, les risques encourus pour un écart de
conduite
sont bien lourds pour si peu.

 

sud aérien revendique :

2 billets annuels gratuits et réservés

POUR TOUTE LA FAMILLE

transparence  et considération dans

le traitement des personnels au sol GP

BILLETS RN POUR LE PERSONNEL AU SOL  VALABLE SUR
LA METROPOLE ET L'EUROPE

à égalité avec nos collègues PNC

pas de traitement de faveur pour le R4

L’HLE est une donnée fixe que nous devons respecter

y compris les ayants droits :

femmes de capitaines, de directeurs….

 à suivre…

Commenter cet article