Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AIR FRANCE MEPRISE SES SALARIES A BAMAKO

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

SUD Aérien  tient à exprimer sa solidarité avec les

salariés maliens d’Air France à Bamako.

L’ensemble de ces agents sont en grève illimitée depuis le 11 août 2010.

Ils exigent le respect des engagements pris par la Direction d’Air France en 2004 de les aligner sur les rémunérations de leurs collègues du Sénégal : notamment un quatorzième mois et  l’indemnité de départ à la retraite qui ne sont pas reconnus pour les salariés maliens,   l’augmentation de la grille indiciaire, de la prime annuelle et de la prime de panier. Ce traitement discriminatoire entraîne des écarts du simple  au double ou au triple sur les éléments de rémunération.

Il s’agit d’une discrimination inacceptable d’autant plus que les agents (30 agts) ont des tâches et une charge équivalente à celle de leurs

homologues de Dakar(144 agts).

 

Air France refuse jusqu’à aujourd’hui toute négociation sérieuse proposant seulement l’équivalent de 13 € pour la prime annuelle et de 23cts de la prime de panier…..

C’est sûr qu’une entreprise qui vient de réaliser une plus-value de 1 milliard d’euros n’a pas les moyens de payer correctement ses salariés maliens !!!

 

Le pire est que

ces derniers jours, la presse locale malienne (L’Indépendant) a révélé le 14 août que « le Directeur régional d’Air France ne s’est pas empêché de dire que sa compagnie a dépêché trois agents de Paris pour travailler en lieu et place du personnel malien ».

Il s’agit de trois cadres du Hub de Roissy…. 

  

Les salariés maliens sont déterminés à obtenir satisfaction face à une compagnie qui a largement les moyens de les rémunérer correctement. 

  

Le Bureau national 16 août 2010

 

Commenter cet article

BKO 03/09/2010 17:09



BAMAKO : L’ensemble du personnel local de la compagnie Air France à Bamako, en
grève illimitée depuis le 11 août pour exiger des hausses de salaires, a repris le travail, a-t-on appris hier auprès de leur syndicat.


« Nous avons levé le mot d’ordre de grève depuis vendredi dernier mais à cause du week-end, beaucoup de gens ne s’en sont pas rendu compte », a déclaré à l’AFP un responsable du
syndicat du personnel d’Air France.


Une autre source syndicale a affirmé qu’il « y a un début » dans la satisfaction des revendications mais que « la bataille continue », sans donner plus de précisions.


Les 29 employées d’Air France réclamaient « l’alignement » de leurs salaires sur ceux des agents locaux d’Air France à Dakar, « la révision de la prime de panier de 1.500 FCFA (2,2
euros) à 4.000 FCFA (plus de 6 euros) et l’alignement de la prime locale annuelle de 90.000 FCFA (137,2 euros) à 400.000 FCFA (près de 610 euros) », selon le comité syndical d’Air France au
Mali.


La grève avait entraîné des retards dans la desserte Bamako-Paris-Bamako.



CDD ORY/CDG 25/08/2010 00:12



Bonjour Lazen,


Tout le soutien des CDD méprisés dans le vivier aux salariés de BAMAKO.


Cdt,


CDD ORY/CDG