Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AIR FRANCE RENTABLE, mais pas assez pour les boursicoteurs !!!!

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

L’ETE A ETE CHAUD POUR AIR FRANCE ET SES SALARIES,

à la différence de la météo :

 

-          Des avions pleins, un trafic et un coefficient de remplissage en hausse

 

MAIS :

 

-          L’annonce de Notre patron Mr Gourgeon qui s’augmente de

412 500 euros, et de fortes augmentations aussi pour ses hauts cadres

 

-          Grèves au commercial France contre la sous-traitance d’une partie du cœur de l’activité

 

-          Grève à l’exploitation aérienne, pour les salaires et les effectifs

 

-          Grèves à la maintenance avion, avec un conflit qui a duré tout l’été et entraîné de forts retards avion, et une direction incapable de dialoguer autrement qu’avec des sanctions ou de nouvelles mesurettes qui vont encore accroître les injustices. Une direction qui préfère mécontenter les passagers,  dépenser des millions d’euros en faisant effectuer le travail chez la concurrence plutôt que de dialoguer avec ses salariés.

 

-          Menaces chez les PNC suite au projet bases province et ses attaques contre le statut

 

-          Communication toujours aussi désastreuse sur l’accident du Rio Paris, ou il se confirme que le non remplacement des sondes pitot a joué un rôle majeur dans la désorientation de l’équipage

 

Et la crise financière qui redémarre : Les spéculateurs sont là, soutenus par l’agence Standard and Poors (les pauvres ?) qui menace de dégrader la note de la France si des mesures d’austérité ne sont pas prises (poursuivies et aggravées en fait). Et Notre Président qui s’exécute, normal, ce sont les financiers qui commandent…

 

Et bien on a la même à air France, avec au départ l’agence de notation Morgan and Stanley qui dégrade la note d’air France et l’action qui baisse (aggravée par la crise boursière). A partir de critères peu détaillés, dont on se doute que c’est encore la masse salariale qui doit être pointée du doigt, malgré la suppression de plus de 10% des effectifs, alors que l’activité et le chiffre d’affaires sont en hausse !

 

"Cela reflète simplement le fait qu'ils sous performent leurs pairs sur tous les tableaux : leurs performances sont plus faibles en termes de recettes, de coûts et de profit", résume Pénélope Butcher, analyste chez Morgan Stanley.

En gros, on est moins rentable que Lufthansa ou British Airways, il faut donc se serrer la ceinture pour que les actionnaires se fassent plus d’argent…

 

Le journal patronal « l’expansion » vend la mèche :

« Le talon d'Achille d'Air France-KLM, dont l'Etat français détient 15,7% du capital et les salariés 9,8%, sont ses coûts salariaux. Selon les données publiées par les groupes pour janvier juin, les coûts de personnel, son premier poste des charges d'exploitation, ont représenté quelque 32% de son chiffre d'affaires, contre 24% pour Lufthansa et 25% pour IAG. » Cette donnée, le rapport entre masse salariale et chiffre d’affaires, qui sert de support aux agences de notation, est complètement truquée, il suffit de filialiser ou sous traiter les activités pour faire magiquement diminuer la part de la masse salariale par rapport au chiffre d’affaires…. Et justement chez nos concurrents, les activités maintenance et autres… sont situées… dans des filiales.

Mr Gourgeon annonce de nouvelles mesures d’austérité, pour répondre aux boursicoteurs mécontents… et pouvoir demain encore augmenter son salaire et celui de ses copains s’il parvient à faire remonter la valeur de l’action !

 

Notre PDG ferait mieux de rendre l’argent ! Ainsi que tous les hauts cadres qui ont eu de confortables augmentations cette année !

 

Car les fondamentaux ont été à la hausse, le trafic a augmenté, le coefficient de remplissage aussi… on nous parle de dette trop élevée, c’est à la mode, mais on ne nous parle plus de notre réserve de plusieurs milliards  pour racheter des concurrents ?

 

Ne nous laissons pas faire : Résistance !!! Ce ne sont pas les actionnaires, agences de notation qui doivent diriger, mais ce qui fait le sens de notre travail, assurer un service de transport aérien dans de bonnes conditions sociales et de sécurité.

Halte à l’intox, halte à la casse de notre outil de travail,

Oui à la poursuite des mobilisations, contre la dictature des riches et de leurs agences !!!

 

Des hausses de salaire car l’inflation redémarre et pour payer nos responsabilités et qualifications !

 

Motivés, travailler dans de bonnes conditions avec des embauches

Stopper cette course à la sous traitance qui finira par nous dévorer tous.

 

Commenter cet article