Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections DP et CE : Forte progression de SUD Aérien !

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

 

En effet, comparativement aux dernières élections de 2007, SUD Aérien est le syndicat qui progresse le plus en pourcentage ( avec l’UNSA ) sur l’ensemble de l’entreprise. Nous remercions les 3287 électeurs et électrices qui nous ont fait confiance … et nous remercions par avance les agents qui voteront pour nous lors du 2ème tour dans les secteurs où le quorum ( seuil de la moitié des inscrits ) n’a pas été atteint !

 

Au global compagnie, malgré la baisse du nombre de sièges de délégués de personnel, SUD Aérien gagne 13 sièges supplémentaires. Sur l’ensemble des 8 CE, nous gagnons 2 sièges.

 

SUD Aérien est la deuxième organisation syndicale sur la DGI - le troisième CE en effectifs sur les 8 CE d’Air France - avec 20 % des voix !

Cette progression doit s’évaluer comparativement à l’érosion, parfois spectaculaire, des principales organisations syndicale d‘Air France !

 

Malgré notre progression, puisque SUD Aérien passe de 5,5 % des voix en 2007 à 8,54 % en 2011, nous ne passons pas la barre des 10 % : il nous a manqué quelques centaines de voix !

La représentativité sur l’ensemble de l’entreprise est donc accordée aux syndicats par la loi, et donc par la direction, à ceux qui ont obtenu plus de 10 % des voix aux élections CE sur l’ensemble d’Air France.

 

Cette loi discriminatoire sur la représentativité syndicale a été concoctée par le gouvernement ainsi que le MEDEF et avalisée par les confédérations CGT et CFDT, en 2008.

La représentativité permet aux syndicats qui l’ont obtenu de négocier les accords centraux et surtout, de bénéficier des moyens sur mesure pour leur bureaux nationaux que la direction leur attribue.

 

Par contre, les autres syndicats en dessous de la barre des 10 % se répartissent la misère … ce droit syndical discriminatoire a été élaboré essentiellement pour tenter de couper les ailes de SUD Aérien !

Cette façon de faire le tri entre les syndicats « fréquentables » et ceux qui ne le sont pas pour la direction - surtout SUD Aérien - est une relative nouveauté dans la compagnie depuis sa création il y a quelques 70 ans !

 

L’explication ? la direction veut à tout prix éviter d’avoir à se confronter à des syndicats combatifs. Sur Air France, la plupart des organisations syndicales ont abandonné le combat, ce qui permet à la direction de faire signer des accords inimaginables il y  encore quelques années, comme l’accord salarial 2010 qui a fait perdre du pouvoir d’achat à tous les salariés !

Ainsi, l’arrivée des fonds de pension US ( Capital Research Management Company, 10,1 % du capital AF - KLM … pour l’instant !! ) dans le capital d’Air France, avec leurs exigences de retour sur les capitaux investis, retours promis par notre PDG P.H. Gourgeon, nécessite de baisser toujours plus les « coûts salariaux » sur le dos des salariés.

 

MAIS … grâce à notre présence renforcée sur Air France, SUD Aérien va pouvoir peser toujours plus auprès des salariés sur le terrain et devant les tribunaux, pour défendre dès demain le pouvoir d’achat, les emplois, les filières,

les activités CE et CCE !

 

Le Bureau National Interprofessionnel SUD AERIEN

 

Commenter cet article