Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ECONOMIES, ECONOMIES ! A QUAND LA "LOURDE" PATRON?

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

la chasse aux economies est ouverte !

Tout juste sortie d’un plan d’économie triennal
(2004 à 2007), la direction,

par la voix de M. Philippe Calavia (directeur financier AF-KLM) a indiqué qu'en plus du renforcement de 290 millions d'euros du programme d'économies Challenge 10 pour l'exercice en cours, un nouveau plan d'économie est en préparation dont les premières estimations s'élèvent entre 700 et 800 millions d'économies complémentaires cumulées à l'horizon 2011-2012 et entre
1.1 et 1.2 milliard en 2013-2014.

 

une depense d’energie sans precedent
au service des actionnaires !

Nos dirigeants obnubilés par une éventuelle lassitude des actionnaires très impatients de percevoir enfin la plus-value tant attendue et dans un but ultime de rassurer les « boursicoteurs » du CAC40 (action 10,40€), s’efforcent avec une détermination sans précédent de trouver le moyen de gratter plus pour gagner plus et donner plus. Et c’est dans ce contexte de crise financière que la direction entreprend des réductions brutales et extrêmes des coûts afin de rétribuer aux acquéreurs du précieux titre

AF-KLM  qui ont parié massivement sur la holding, un retour sur investissement à court terme.

 

quelle perspective d’avenir
pour le salarié dans ce micmac ?

Avec des « augmentations »  de salaires toujours inférieures à l’inflation, une perte du pouvoir d’achat qui n’est plus à démontrer, et la grimpée des prix à la consommation, le salarié à qui l’on demande toujours plus et victime du système, ne peut que constater l’ampleur des dégâts et la difficulté
à boucler les fins de mois.

Et ce qui était une garantie de garder son emploi au sein de la compagnie Air France, semble de plus en plus remis en question malgré les 15%
que détient l’Etat Français.

Devenue privée et cotée au CAC40, il faut se rendre à
l’évidence, la précarité
nous guette et les signes envoyés
par la direction en
sont l’illustre démonstration.

 

des propos qui ne trompent pas !

Lors du dernier CCE, la direction a annoncé que la situation économique mondiale impacte et impacterais les résultats d’Air France et que cette dernière sera dans l’impossibilité de garantir le maintien de l’emploi de tous ses salariés.

Elle avance le chiffre de 3,1% d’effectifs en moins d’ici 2011 ce qui représente la disparition d’environ 2000 emplois.

Selon M. SPINETTA, face à une croissance zéro dans les 2 ou 3 ans qui viennent, et la récession qui est déjà là, 
il faut anticiper !

 

va t’on vers un nouveau drame social
tel que celui de 1993 ?

La direction s' est employée depuis plusieurs années à noircir le tableau par des annonces pessimistes auprès de ses salariés.

Mais il s’avère qu’à chaque fois le travail fourni par les agents a permis de déjouer les crises diverses et variées tels que le 11 septembre 2001, SRAS, grippe aviaire, guerre d’Irak, hausses du pétrole, et maintenant crack boursier, financier et économique.

Au cours d’un DVD projeté aux salariés dans le cadre d’un forum économique, le PDG  expliquait aux salariés que les 3 ans à venir allaient être difficiles mais qu’à l’horizon 2012, comme par magie, les affaires allaient reprendre de plus belle.

 

pourquoi 3 ans et ensuite une reprise
fulgurante pour 2012 ?

La réduction des effectifs conjuguée à l’allègement de la masse salariale aura pour conséquence une réduction massive des effectifs d’une ampleur sans doute actuellement sous-estimée par bon nombre d’entre nous.

Ce cocktail explosif apportera une très forte plus-value aux nantis financiers mais une catastrophe sociale sans précédent pour chacun d’entre nous !

 

quand ca va, la direction reste muette ! 

Après la hausse spectaculaire et la baisse fulgurante du prix du baril de pétrole, la direction, de plus en plus pessimiste, remet ça maintenant  avec la crise financière, banquière et économique.

Il y a peu de temps, notre direction qui tirait déjà la sonnette d’alarme sur le baril n’est pas aussi loquace depuis que celui-ci oscille autour des 60 dollars l’unité.

Constamment, la direction nous rappelle que l’avenir s'obscurcit et que des mesures s’imposent.

Mais comment cette même direction est en mesure de dépenser des sommes colossales alors que la situation économique n’est pas au beau fixe ?

 

« c’est ti pas beau tout ca hein, tintin ?! »

 

20 à 25 % du capital  ALITALIA ?

Participation au sein de la compagnie nationale autrichienne ?

Capitalisation de transavia à hauteur de 32 millions €

Investissement lourd et partenariat discret avec Véolia pour le TGV…

 

QUELQUES CHIFFRES POUR RAPPELER

que tout n’est pas si noir au sein de la compagnie:

 

4.7 milliards

dans les caisses de la compagnie

24 milliards

de chiffres d’affaires pour l’exercice 2007-2008

1.410  milliards

de bénéfices nets

1 milliard

de bénéfices prévus pour 2009

 

a quoi rime tout ça !

L’entreprise AF-KLM est parfaitement compétitive et en très bonne santé financière comme nous vous l’avons démontré ci dessus.

Malgré une action plutôt faiblarde les caisses sont pleines et cela démontre l’absurdité d’un système financier ultra-libéral qui mène à sa propre perte mais surtout à la notre les vraies valeurs humaines et sociales de notre société.

 

le dernier crack  boursier est estimé a

 25 000 milliards de dollars  dans le monde.

 

 

CHAQUE SALARIE DOIT DEFENDRE SON EMPLOI ET SON SALAIRE POUR EVITER QUE LA SOCIETE DE DEMAIN NE SOIT PLUS QU’UN ENFER POUR NOUS ET NOS ENFANTS !

Voir les commentaires

PNC : PREAVIS DE GREVE REPORTE DEBUT DECEMBRE 2008.

Publié le par SUD AERIEN ROISSY ESCALE

Après l'adoption par les députés, dans la nuit, du recul de la

limite d'âge de cessation d'activité à 65 ans pour les

personnels navigants à partir de 2010, les huit syndicats,
réunis
samedi à Roissy, ont décidé de reporter le préavis de

grève du 5 au 9 décembre.

Le préavis avait initialement été lancé du 4 au 8 novembre

contre la modification du régime de retraite des

personnels navigants.

 

l’unité syndicale interpelle le gouvernement !

 

Dans un communiqué commun, l’intersyndicale souligne
qu'elle
prend acte de certaines avancées sur les
amendements proposés
à l'Assemblée nationale.

Toutefois, les négociations entamées avec le gouvernement
doivent
se prolonger afin d'obtenir le déblocage des points
qui
demeurent inacceptables.

En conséquence, le préavis de grève est reporté aux

5, 6, 7, 8, 9 décembre prochains.

 

L’intersyndicale a rencontré le chef du cabinet du secrétaire

d'Etat aux Transports Dominique Bussereau lundi matin afin
de clarifier
les décisions qui ont été prises.

Des rendez-vous hebdomadaires seraient organisés avec
le
ministère pour travailler sur ce dossier.

 

les plus :

La possibilité d’être reclassé au sol à partir de 55 ans dans
des
conditions analogues à celles d’aujourd’hui

Pour ceux qui le désirent, poursuivre l’activité PNC
au-delà de l’age l’égal 

 
les moins :

La limite d’âge à 65 ans reste en vigueur.

Aucune précision concernant la rupture du contrat de travail

qui en aucun cas doit être assimilée à une démission mais

doit être du fait de l’employeur.


VIGILANCE
Les huit syndicats resteront vigilants sur les engagements

pris par le gouvernement et sur les amendements lors du

passage au sénat et devant la commission mixte paritaire

du parlement début décembre.

Les syndicats rappellent leur volonté de voir maintenues les

conditions actuelles de pension CRPN.

 
rendez-vous début décembre…

Voir les commentaires